Notre page Google+ facebook rond twitter rondNotre chaine Youtube

En juin, l'ENB a feté le Fleuve

coursedeshuit

 C’est en me promenant sur les quais avec ma petite fille, en novembre 2017 que je me suis dit que l’on pourrait peut-être aligner des huit de couples, catégorie « loisirs », en faisant une course de 1000m entre le pont Chaban Delmas et le Pont de Pierre.

Après m’être rapproché de Christophe Piquemal, un ancien compétiteur de l’ENB, qui avait des souvenirs de régates avec des huit sur la Garonne ; un petit groupe des deux clubs de Bordeaux : l’ACBB et l’ENB a enchainé les réunions, avant de tester réellement la mise à l’eau d’un huit le 24 juin 2018.

A l’issue de ce test du huit sur la Garonne, les 30 rameurs des deux clubs étaient ravis d’avoir pu ramer au Port de la Lune et Amélie Castro, ancienne compétitrice de la Nautique de Bayonne, nous proposa de faire plutôt des duels, comme les courses universitaires.

Notre projet comporterait : six régates en duels sur une distance de 1000m, avec trois clubs invités : Arcachon, Bergerac et l’Aviron-Bayonnais. Pour avoir un enchainement tous les quart d’heure, quatre coques bois seraient nécessaires.

En avançant petit à petit sur la mise en œuvre des solutions et en étant bien accompagnés par Boris Lesimple responsable fluvial de Bordeaux Métropole, ces derniers nous ont proposé de réaliser notre projet lors de la Fête du Fleuve, le samedi 22 juin.

La pleine mer étant à 11h24, les régates commenceraient à 10h et se termineraient à 13h, avec un coefficient de 62, les conditions de navigations étaient idéales.

Mêmes si nos propositions avaient été validées par Michel Andrieux, nous n’étions pas tout à fait serins sur l’issue positive des enchainements de chaque régate.

Force est de constater que l’accès au ponton et les mises à l’eau se sont succédées sans souci, avec de l’entraide entre les clubs, il y avait 50cm de hauteur de ponton à passer….

Les conditions de navigabilité ont été très différentes, la rame a été très difficile entre 10h et 11h24 et très facile autour de la pleine mer. Après chaque course, chaque équipage devant rentrer au ponton des Chartrons, les échanges de coque se sont effectués sans problème avec un bon timing .

Les procédures de départ et d’arrivée se sont faites avec les arbitres sur le quai et le bateau de sécurité près de la bouée. Dès que les deux bateaux étaient alignés et que les responsables de l’annexe le validaient, l’arbitre donnait un coup de corne de brume.

Même si les participants ont été enchantés de cette première édition, nous avons à améliorer l’accès à la mise à l’eau, en demandant un allongement du ponton amovible ; la sécurité lors de la navigation en cherchant les moments, la trajectoire et les lieux idéals ; l’animation de cette compétition, en limitant les temps d’attente et en proposant des commentaires près des spectateurs et des équipages.

Patrice Ménard

Retrouvez toutes les photos ici

https://photos.app.goo.gl/gm94mvvoQD6Ltm4W6

 

coursedeshuit2

 

 

Prochainement

Aucun événement